DOUCEURS DE LA MATERNITE

ou le massage prénatal

Lors de sa grossesse, une femme subit de nombreux changements physiques et émotionnels. Le massage pour les femmes enceintes a été créé pour soulager les gênes de la future maman. Il procure bienfaits et dynamisme et permet de mieux vivre les derniers mois.


Ce massage prénatal, aussi appelé « massage future maman », consiste à réaliser des effleurages, des frictions, des pressions et des pétrissages très doux sur le corps de la femme. Généralement, ce massage dure environ 1 heure sur le dos et doit être réalisé par une personne confirmée.
La pratique du massage pour les femmes enceintes s’effectue après la stabilisation du fœtus dans le ventre de la future maman, c’est-à-dire, à 3 mois. Il est déconseillé de faire des séances plus tôt car les modifications hormonales, physiques ou émotionnelles sont encore trop importantes chez la femme.
Ce type de massage est très doux. Il peut être pratiqué une fois par semaine lors du deuxième trimestre et deux fois lors du dernier trimestre.

Les bienfaits du massage prénatal

Quand on pense au massage prénatal réalisé sur la femme enceinte, nous pensons d’abord aux bienfaits sur la future maman. Mais cette pratique a aussi des effets positifs sur le bébé.

Les bienfaits sur la future maman

Le massage pour les futures mamans a de nombreux avantages sur le développement du corps des femmes en pleine grossesse. Dans un premier temps, le massage soulage les douleurs et les tensions musculaires ainsi que les crampes dans les jambes. Par la suite, cette pratique favorise le sommeil et la récupération de la femme enceinte. La diminution des douleurs sciatiques est aussi un bénéfice de ce massage. Il prépare également les muscles de la mère à l’accouchement. Pour finir, les nausées et les vomissements s’allègent voire disparaissent.

Les bienfaits sur le bébé

Ce massage a également des effets positifs pour le bébé. Il faut savoir qu’à partir de 4 mois, un bébé développe sa capacité de perception. Il vit tout ce que sa mère ressent. Il entend les sons, il apprécie les caresses, mais aussi les angoisses et le stress de la mère.
Durant le massage, la maman émet « l’hormone du plaisir » appelée l’ « ocytocine ». Le bébé reçoit cette émotion bienfaisante et se sent en sécurité, développant ainsi son épanouissement affectif in utéro.
De plus, le massage réduit aussi le « cortisol », l'hormone du stress et des angoisses.

Les précautions à prendre pour le massage prénatal

Toutes les femmes ne peuvent pas pratiquer le massage prénatal.
En cas de pertes sanguines ou aqueuses, il est proscrit de réaliser ce massage. Les futures mamans qui sont diabétiques ou subissent de l’hypertension doivent aussi l’éviter.
Dans quelques cas, il est vivement déconseillé de faire ce massage notamment en cas de ouvertes, des inflammations de la peau ou encore des varices. Il est également proscrit pour les femmes qui connaissent des épisodes réguliers de contraction ou qui ont un col de l’utérus qui se raccourcit ou s’assouplit trop.
Si la femme souhaite réaliser seule ce massage, elle ne doit pas utiliser des huiles essentielles, mais des produits neutres. Cet automassage se nomme l’haptonomie », il consiste à mettre les mains sur le ventre pour développer le contact avec le bébé. Pour renforcer le lien familial, la pratique peut être effectuée à deux.

 

Attention ! Il y a certains points de digitopressions qu'il est bon de connaître avant de se lancer dans l'automassage, en effet, certaines zones du corps doivent à tout prix être évitées afin de ne pas provoquer un accouchement prématuré.

 

Je suis à votre disposition pour vous conseiller !

Une carte de fidélité vous sera proposée, ainsi le 10ème soin, quel qu'il soit sera à -30 %.

Descritpif Douceurs de la maternité

Descritpif Accompagnement sophro, avec le sthèmes proposés

- Désir d'enfant

- Accomp. PMA

- Accopm grossesse et accouchement

Titre 3