Rechercher
  • Caroline PETRELLUZZI

Méditer sans moustique !

Les beaux jours arrivent...si, si ! on y croit !! et les heures passées sur la terrasse à profiter du soleil (quand il est là) ou des petits repas entre amis ne doivent pas se transformer en cauchemar à cause de ces minuscules suceurs de sang qui commencent sérieusement à proliférer !


Et comment méditer tranquilou dehors? les enfants sont à l'école, j'ai enfin du temps pour moi et bein non, rester statique quelques minutes et voilà mes pieds ou mes bras transformés resto à vampires !


Je dis Halte là ! pas question d'empoisonner davantage la nature en balançant des produits qui lui font du mal, ni m'en badigeonner...alors...j'ai essayé l'huile essentielle de basilic ! Quelle merveille !!

Mais attention !! comme pour toutes les huiles essentielles, il est fortement recommandé de demander conseils à un(e) professionel(le) afin de ne pas commettre d'impairs et de lire systématiquement la posologie et mode d'administration dans l'emballage, et de choisir une huile essentielle bio certifiée bien sûr !


Mais je tenais vraiment à vous partager cette trouvaille, il s'agit juste de bien savoir comment l'utiliser.



Huile essentielle de Basilic tropical - Ses propriétés

En plus de ses propriétés répulsives contre les insectes (moustiques, guêpes, la nana d'à côté qui critique sans arrêt tout ce qui passe devant ses yeux), cette huile essentielle est également antispasmodique puissante, calmante-relaxante et antalgique.


Ses Indications

L'huile essentielle de basilic tropical est bien connue pour calmer :


Hoquet

Spasmes digestifs et ballonnements

Spasmophilie

Anxiété

Polyarthrite rhumatoïde

Et..éloigner les insectes



Précautions d’emploi spécifiques


Huile essentielle réservée à l’adulte et sans usage répétitif ! L’huile essentielle de basilic tropical présente des précautions spécifiques car le méthylchavicol ou estragole et certains de ses dérivés sont classés comme substance cancérigène. L’hépatocancérogénécité est démontrée chez la souris et la toxicité hépatique du méthylchavicol est mal déterminée à ce jour chez l’homme.

Une recommandation européenne, met en avant la dose journalière de 40mg par jour de méthylchavicol admissible par voie orale pour un adulte ce qui correspond à une à deux gouttes toutes les 24 heures d’huile essentielle de basilic tropical.

Il convient d’éviter ou de limiter la voie orale. Cet emploi doit rester exceptionnel et restreint à une période très courte de 24 à 72H.

Il est préférable de privilégier la voie cutanée diluée (huile essentielle irritante) mais toujours sur une période courte (maximum 8 à 10 jours). L’efficacité par cette voie est très importante. Cette huile essentielle est irritante pure sur la peau. Il est indispensable de la diluer dans une huile végétale !

La diffusion atmosphérique et les inhalations sèches ne posent, eux aucun problème !


Vous pouvez donc en imprégner vos vêtements, votre moustiquaire (oui je suis blonde et alors ?..mais je vous assure que les moustiques passent à travers parfois, quand ils sont très très déterminés, ils sont vraiment prêts à tout !) ou simplement utiliser un diffuseur d'huiles essentielles.

Utilisé en extérieur, il sera encore plus simple et sans aucun danger pour votre organisme.


Attention toutefois aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans, pour lequels il est strictement interdit !


Bon bein y'a plus qu'à passer à l'action et se mettre en posture pour méditer sereinement, sans avoir à faire l'effort de nier leur présence désagréable !







16 vues

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • LinkedIn - White Circle

​© 2019 par 4x4 Com'

Caroline Pascal Petrelluzzi 

22, rue Hector Berlioz

31700 CORNEBARRIEU

Tél. 00 33 (0)6 78 55 89 31

Email : Zen-line@orange.fr